Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Liens web
Tags: GPE

Nouveau Grand Paris Express

La connexion au métro Grand Paris Express

La connexion au Grand Paris Express est un enjeu primordial pour le territoire Sud de Seine puisqu'elle permettra une accessibilité renforcée. Longue de 33 km et reliant 16 gares, la ligne Rouge Sud sera le premier tronçon du Grand Paris Express à voir le jour.

3 gares sur le futur tracé

Ce ne sont pas moins de trois gares sur le territoire qui s'intègreront dans le futur tracé de la ligne Rouge Sud : Bagneux avec le métro ligne 4, Malakoff avec la station Châtillon-Montrouge de la ligne 13, et Clamart, avec sa gare SNCF.

Le projet

Le Grand Paris Express est né de la convergence entre les deux projets Grand Paris et Arc Express, à l'issue du débat public qui a réuni plus de 15 000 participants en septembre 2010. Avant le démarrage des travaux, une nouvelle étape de concertation avec le grand public a eu lieu entre octobre et novembre 2012 à Bagneux, Clamart et Malakoff.
Menée par la Société du Grand Paris, cette dernière phase de concertation doit aboutir, début 2013, à la déclaration d'utilité publique du projet.


Sur les trajets de banlieue à banlieue, la ligne Rouge Sud permettra des gains de temps considérables. Elle traversera 22 communes et 4 départements, reliant 16 gares en correspondance avec le RER, le métro ou le Transilien, pour un total de près de 300 000 voyages quotidiens. Avec ce métro automatique, les déplacements seront garantis réguliers et flexibles, et les trains seront accessibles à tous les voyageurs.

 

Plus d'informations sur les sites suivants : http://www.societedugrandparis.fr/troncon/ligne-15-sud et www.societedugrandparis.fr  

Tramway Antony-Clamart

La Ligne Antony-Clamart (TAC)

Prévue pour 2020, la ligne de 8,2 km reliera Clamart (place du Garde) à Antony (Croix-de-Berny RER B) en 25 minutes et 14 stations réparties sur 4 communes (Clamart, Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry et Antony). La fréquence des rames sera de 5 minutes en heures de pointe et de 10 minutes en heures creuses. 30 000 voyageurs sont attendus chaque jour. La ligne facilitera notamment les déplacements des habitants du sud du département et renforcera l'attractivité du territoire.
Les usagers profiteront des correspondances avec le RER B et la ligne du TVM (le Trans-Val-de-Marne, qui rallie Rungis, Belle-Epine et Créteil) au carrefour de la Croix-de-Berny à Antony, et avec le futur tramway T6 au niveau de l'hôpital Béclère.

Sa prolongation jusqu'à la gare de Clamart, où passera le Grand Paris Express, sera étudiée ultérieurement. Une branche supplémentaire pourrait même être créée plus tard entre Clamart et Issy-les-Moulineaux pour permettre de rejoindre La Défense grâce au T2 (Trans-Val-de-Seine).

Plus d'informations sur www.tramway-antony-clamart.fr

C2-2

Tags: Transports

Prolongement de la ligne 4

Le prolongement de la ligne 4 jusqu'à Bagneux

Bagneux a déjà une station de RER sur la ligne du RER B, le prolongement de la ligne 4 est donc une nouvelle perspective positive en matière d'offre de transports pour Bagneux et l'ensemble du territoire.

Calendrier du projet

La phase 1, concernant le prolongement jusqu'à la mairie de Montrouge, est achevée. Les études d'avant-projet ayant été finalisées pour le tronçon Montrouge-Bagneux, les travaux ont commencé début 2015 pour une mise en service fin 2019.
Le prolongement de cette ligne prévoit également une correspondance avec le Grand Paris Express.

Voir Grand Paris Express

Tags: Partenariat

Le contrat de développement territorial (CDT)

Signature du protocole d'accord, le 9 février 2012, à Bagneux

 

L'Etat a impulsé la conclusion de contrats de développement territorial dans le prolongement de la loi sur le Grand Paris de juin 2010.

Précision du contexte

Ainsi, une quinzaine de contrats sont à l'étude aujourd'hui en Ile-de-France, entre les collectivités territoriales et l'Etat. La Vallée Scientifique de la Bièvre (VSB) couvre les territoires des Communautés d'agglomération de Sud de Seine, de Val-de-Bièvre, des Hauts-de-Bièvre et la Communauté de communes de Châtillon/Montrouge.

Signature et calendrier

Fin novembre 2012, le préfet de la Région Ile-de-France et tous les élus concernés ont validé le projet. Cette validation précède une enquête publique qui sera menée au cours de l'année 2013 afin de recueillir les suggestions et les remarques de chacun.

Une démarche partenariale renforcée

Ce contrat, d'une durée de 15 ans, vise à renforcer la démarche partenariale de la VSB au sein du Grand Paris et à développer le territoire autour des thématiques « sciences et santé ». Le programme comporte des objectifs en matière de renforcement du taux d'emploi, d'accueil de PME technologiques notamment. Il définit des secteurs d'aménagement prioritaires ou offrant un potentiel de développement d'activités économiques.

Les enjeux du territoire

Organisé à partir de la vocation médicale du cône sud francilien, ce CDT intitulé « Campus sciences et santé » est aussi naturellement très lié à l'implantation à venir des gares du Grand Paris Express (GPE). Bagneux y a inscrit deux chantiers importants : l'Eco-quartier Victor-Hugo qui s'érigera autour de la future gare du GPE et la reconversion du site des Mathurins, qui devrait être libéré par l'entreprise la Direction Générale de l'Armement à Bagneux (15 hectares), d'ici 2016.

Lire l'article sur le Grand Paris Express
Plus d'informations sur www.vsbievre.eu

Tags: Culture

Maison de la Musique et de la Danse de Fontenay-aux-Roses

 

En 2007, Bagneux, Clamart, Fontenay-aux-Roses et Malakoff ont transféré la compétence de la gestion de leurs conservatoires à la Communauté d'agglomération Sud de Seine qui les rassemble.
La réhabilitation du château Laboissière permettra d'accueillir le conservatoire et les activités musicales du CCJL. Le projet architectural valorise un patrimoine datant du 17e siècle et lui procure la possibilité d'un rayonnement culturel avantageux pour la ville et ses habitants.
Les travaux ont débuté à l'été 2014.

Equipements culturels et piscines : Médiathèques, Conservatoires, Théâtres cinémas, Piscines

Présentation du projet

Le conservatoire, qui accueille 600 élèves, est actuellement à l'étroit dans ses locaux qui ne sont pas conformes aux normes d'accessibilité. En outre, il n'existe pas de réelle possibilité d'extension sur le site.
Le projet d'École de Musique et de Danse au sein du Château Laboissière permettra, à ce bâtiment classé d'être, d'une part, totalement remis aux normes (accessibilité, isolations thermique et acoustique, changement des menuiseries...) et, d'autre part, d'être agrandi par la création d'une extension comportant un auditorium et une salle de danse.
Ces équipements sont indispensables pour permettre aux élèves de se produire dans de meilleures conditions. Actuellement, ils ne disposent que d'une salle de répétition et, exceptionnellement, de la scène du Théâtre des Sources (lien vers théâtre des Sources).

Lire la suite : Maison de la Musique et de la Danse de Fontenay-aux-Roses