Recherche - Catégories
Recherche - Contacts
Recherche - Articles
Recherche - Fils d'actualité
Recherche - Liens web
Tags: Marionnettes

Le Festival MAR.T.O

Chaque année, six villes – parmi lesquelles les villes de Sud de Seine, accueillent un festival consacré aux marionnettes et au théâtre d'objets pour adultes, qui a acquis une place de choix dans le paysage culturel national, et même international, avec, à chaque fois, un programme alléchant.

Un peu d'histoire...

Tout a débuté par la rencontre de trois directeurs de théâtre qui s'appréciaient et qui voulaient créer une action autour de la marionnette pour adultes : Pierre Ascaride, pour le Théâtre 71 de Malakoff, Gérald Chatelain, pour le Théâtre des Sources de Fontenay-aux-Roses, et Farid Bentaieb, pour le Théâtre Jean Arp de Clamart. L'ambition affichée était claire : faire découvrir le monde de la marionnette et du théâtre d'objet à un public adulte, le plus large possible, tout en lui permettant de circuler d'un théâtre à l'autre. Chaque année, le festival a pris de l'ampleur. En juillet 2010, le théâtre Jean Arp a même été reconnu « Scène conventionnée pour les Arts de la marionnette, le Théâtre d'objet et autres formes mêlées ».

Interview de Farid Bentaïeb, directeur du Théâtre Jean-Arp

B8-4 BCofondateur du festival MAR.T.O, Farid Bentaieb a commencé sa carrière comme comédien et danseur contemporain.

Pourquoi avoir créé un festival de marionnettes et de théâtre d'objets ?

D'une part, la marionnette et le théâtre d'objets sont des disciplines en invention perpétuelle et qui balaient un spectre très large. On les retrouve au théâtre, bien sûr, mais elles sont aussi présentes dans la publicité, aux Guignols sur Canal +, au cinéma...
D'autre part, il est assez fascinant de voir que les artistes que nous recevons sont à la fois dans la création artistique et dans l'artisanat, car non seulement ils inventent des histoires, des concepts, des récits, mais ils fabriquent également pour la plupart leurs outils de travail. Ils sont aussi bien en contact avec les idées qu'avec la matière.

Le théâtre Jean Arp accueille, à chaque édition du festival, la Nuit de la Marionnette. De quoi s'agit-il ?

C'est un moment fort qui permet d'inaugurer le festival de façon originale et festive. Cette année, elle se déroulera le 24 novembre. L'idée, c'est de faire en sorte que les groupes de visiteurs suivent, du début de soirée à l'aube, un parcours dans le théâtre Jean Arp. Bureaux, parking, coulisses : tout le bâtiment est mobilisé et transformé en de petits lieux de représentation théâtrale. Nous faisons donc venir plus d'une dizaine de troupes pour animer cette nuit blanche.